C’est dans cette grange aménagée en atelier, en haut du boulevard Voltaire à Chamalières, que Valérie Brunel passe la
majeure partie de son temps. La lumière du soleil illumine une véritable galerie de tableaux aux formats et techniques variés
dont la diversité apparente repose sur une idée majeure : la dynamique originelle du geste graphique. « L’écriture est un
instinct de survie, elle fait évoluer le monde. « Le cheminement du peintre est long. Mon geste
reproduit un signal qui ne s’arrête jamais. L’écriture, c’est de la musique, c’est le bruit de la trace, c’est le mouvement
symphonique du geste;Cela implique tout le corps et tous les sens ».
Servanne Havette